Un proche atteint d’un cancer : comment le soutenir ?

Quand la maladie touche un proche, nous avons souvent de bonnes intentions, mais nous ne savons pas quoi faire.Cancer, ce mot tant redouté et qui fait si peur est ancré dans notre subconscient comme un synonyme du mot « décès ».

De nombreuses études en cancérologie rapportent l'impact du soutien reçu par les patients sur leur adaptation psychologique et leur qualité de vie, voire pour certaines études et certains cancers sur leur survie.

Le soutien social : est la somme de tous les soutiens reçus par le patient de la part de son entourage.

Le soutien affectif :Soyez présents sans vous imposer, proposez votre aide… le patient doit être rassuré sur la persistance du lien avec ses proches, savoir qu'on continue à compter pour l'autre.

Le soutien pratique : peut consister en de multiples façons concrètes d'apporter un soutien : Demandez ce que vous pouvez faire concrètement ou, à l’inverse, vous saurez ainsi ou orienter votre action et si c’est compatible avec vos contraintes.

Le soutien émotionnel : Gardez vous de faire la morale et soyez patients puisque un patient en chimiothérapie n’est pas toujours de bonne humeur, peut être déprimé, très fatigué, irritable…mais gardez à l’esprit que votre aide et votre soutien lui seront d’un grand secours.

N’oubliez pas pour que cette aide soit efficace, cela commence par le malade lui-même, qui pour recevoir l'aide dont il a besoin doit être capable d'exprimer ses désirs.