Catégories
sante et sciences

Quelles sont les conséquences de refus des vaccins obligatoires par les parents ?

Actuellement, la France a marqué un faible taux de couverture vaccinale. Seulement trois vaccins sont obligatoires (la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite).

La ministre estime que ce taux «n’est qu’à 75 % actuellement, alors qu’il devrait être à 95 %. Cela pose un vrai problème de santé publique ».

A partir de janvier 2018, des vaccins comme la rougeole, les oreillons ou l’hépatite B seront rendus obligatoires pour les enfants de moins de deux ans.

Pourquoi il y a un faible taux de couverture vaccinale en France ?

– Les parents ont un grand manque de confiance envers l’industrie pharmaceutique, les potentiels composants nocifs et les effets secondaires.

On trouve qu’aujourd’hui tous les parents qui refusent la vaccination obligatoire, six mois d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende sont prévus.

Dans ce cas là, il ne devrait donc pas y avoir d’amendes pour les parents qui refusent la vaccination obligatoire. Une “clause d’exemption” sera étudiée pour les réfractaires.

La ministre a ajouté : “Je souhaite que cette vaccination obligatoire rassure les Français. Je pense aux familles, aux parents dont les enfants sont décédés parce que les vaccins n’ont pas été faits, (parce que) les rappels n’ont pas été faits soit par négligence, soit par défiance“. À voir si ces propos rassurent réellement les Français réticents.