Catégories
Question Réponse

Une étude prouve les troubles psychologiques de ceux qui prennent des selfies en salle de gym

Vous arrive-t-il de prendre des selfies pendant que vous êtes en salle de gym? Des études récentes disent que prendre des selfies pendant la gym relève de troubles psychologiques.Nous connaissons tous quelqu’un qui n’arrête pas de prendre des selfies pendant la gym. A croire qu’ils ont le devoir d’informer le monde entier qu’ils sont en salle de gym et pas ailleurs. Ces personnes auraient des troubles psychologiques qui en font des selfie-addict.

Ne pensez-vous pas que vous prenez un peu trop de selfies? 

Brunel University a mené une étude sur ces personnes, et a finit par conclure, que quelqu’un qui se vante d’avoir une jolie silhouette, était un narcissique. Ces gens veulent simplement attirer l’attention sur leur personne sur les réseaux sociaux. Ils veulent gonfler leur ego en collectant les commentaires et les likes sur leurs photos.

Les narcissiques s’affichent également via leurs statuts. On croit d’abord, qu’ils ne font que partager leurs activités avec leurs contacts Facebook. Mais en réalité, il serait question de névrose, extraversion, et d’exhibitionnisme. La même enquête a également révélé que ces personnes souffrent d’une très faible estime de soi, ce qui les amène à partager des publications en rapport leurs vies personnelles, de manière à les valoriser.

source