Catégories
Question Réponse

Une étude affirme que plus de 22% des français auraient subi des maltraitances durant leur enfance

L’association l’Enfant Bleu, qui lutte contre la maltraitance infantile, a récemment publié une étude sur la perception des violences infantiles par les français et aurait découvert que plus de 20% de ces derniers auraient subi des maltraitances durant leur enfance.

En effet, l’association révèle que 22% des sondés ont déclaré avoir subi des maltraitances durant leur enfance. 5% de ces derniers auraient avoué avoir subi des violences physiques, 3% une négligence en terme de soins et d’hygiène, 8% affirment avoir subi des maltraitances psychologiques, alors que 84% auraient subi une maltraitance met des attouchements.

Selon l’association, la majorité des Français estime que la maltraitance infantile est un sujet tabou et préfère donc rester dans le cercle privé en privilégiant des discussions entre adultes proches, l’auteur des actes, ou la victime.

Les solutions institutionnelles étant très peu adoptées. L’Enfant bleu affirme que sur les personnes interrogées, moins d’une personne sur cinq a déclaré avoir parlé de la maltraitance subie au moment des faits et que ceux qui l’ont fait se sont principalement tournés vers leurs parents, un autre membre de leur famille ou un autre enfant.

L’association rappelle que dénoncer les violences et les agresseurs est essentiel, mais que la prévention est également indispensable. Cette dernière indique que seulement 60% des parents ayant participé à l’enquête ont déclaré avoir déjà abordé le sujet de la maltraitance avec leur(s) enfant(s).