Catégories
Question Réponse

A Metz, un hôpital annonce à tort à un patient qu’il souffre d’un cancer

Stéphane Anselm, un père de famille de 48 ans, a reçuun courrier du centre hospitalier régional Metz-Thionville qui devait être le compte rendu d’un scanner, suite à une opération chirurgicale consistant à réduire le volume de l’estomac.

Mais à sa surprise, la lettre de l’hôpital lui annonce qu’il souffre d’un carcinome urothélial (cancer de la vessie).

Choqué, Stéphane décide d’aller voir son médecin traitant, qui est à son tour interloqué par cette annonce alors qu’il n’avait décelé aucun signe avant-coureur de la maladie. Ce dernier décide donc de demander à l’hôpital une copie du compte rendu du scanner, qui n’arrivera que 5 jours plus tard.

Mais pendant ce temps, Stéphane, désemparé, décide de parle de son cancer à sa famille ainsi qu’aux jeunes footballeurs qu’il entraine, afin d’anticiper la suite des évènements.

Seulement, cinq jours après avoir reçu la première lettre, Stéphane reçoit un coup de téléphone de la part du secrétariat du service de l’hôpital, qui lui indique une erreur de diagnostic et qu’il ne souffre donc pas de cancer.

Stéphane Anselm, qui n’est toujours pas revenu de cet ascenseur émotionnel a déclaré qu’il est prêt à poursuivre l’hôpital en justice.