5 pièges publicitaires que les consommateurs doivent connaitre

Les spécialistes de la publicité observent quotidiennement les consommateurs afin d’étudier leur comportement et trouver de nouvelles astuces qui les inciteront à acheter toujours plus.

C’est pour cette raison que nous vous présentons aujourd’hui 5 pièges publicitaires que les consommateurs doivent connaitre et éviter.

1 – Gonfler les prix :

Dans plusieurs publicités, on vous montre d’abord la marchandise à un prix élevé, puis à un prix plus bas. En réalité, la marchandise avec le prix le plus bas est encore un prix gonflé.

Le même soda peut avoir des prix différents dans un supermarché, dans un café d’une gare et dans un restaurant. Mais la confiance que l’on donne à la qualité d’une marchandise dans un restaurant est plus grande, son prix est donc deux ou trois fois plus élevé. C’est en fait un signe de qualité.

2 – La définition de « cher » :

Si dans un café on vous donne le choix entre un café à 3 euros et un autre à 5 euros, le deuxième vous paraitra couter trop cher et vous opterez pour le premier, mais si on vous ajoute un autre café à 9 euros, le second vous paraitra moins cher et vous serez plus enclin à en consommer. La définition du mot  « cher » est toujours relative, tout dépend à quoi vous comparez le produit.

3 – Les fausses promotions :

Tout le monde a déjà vu un produit au supermarché qui présente une étiquette ou l’ancien prix est barré et le nouveau prix est écrit en plus gras et présente une réduction. En réalité, les vendeurs peuvent mettre ce type d’étiquettes même si la marchandise n’a pas baissé de prix. Le vieux prix a augmenté de 20% juste pour vous faire croire que ce produit coûtait plus cher avant.

4 – Réduire la taille et la quantité du produit :

Cette astuce est sans doute la préférée des supermarchés et des marques célèbres. Elle leurs permet de garder les bénéfices au même niveau sans avoir à augmenter le prix du produit.

5 – l’aspect du produit :

Souvent, le produit présent sur l’affiche ne ressemble en rien au produit acheté. Cela est dû aux photographes qui appliquent des gouttes d’eau sur ces produits pour faire ressortir la fraicheur des aliments et pour rendre la nourriture plus appétissante.