Catégories
Question Réponse

Voici pourquoi ma grande mére n’avait pas de cellulite

    Ma grand-mère Spasuna, a vécu 97ans Elle est morte dans son sommeil , et ne souffrait d’aucune maladie grave ,n’a eu ni hypertension artérielle. elle portait juste des lunettes pour la presbytie .Elle pesait 57kg pour une taille de 161 cm, et n a pas eu durant toute sa vie un seul jour de régime minceur. Selon  elle ce sont des « filles dépourvues de bon sens qui maltraitaient leur corps en s’affamant ,et qui ne savaient profiter des petits bonheurs de la vie »

 

Je pense que ma grand-mère était une vielle femme pleine de sagesse et d’expérience ,car elle suivait  religieusement des règles de vie très simples.

  1. Dans la matinée, ma grand –mère buvait une tisane ,à jeun .Elle ignorait ce que c’était qu’une boisson gazeuse, et dans sa cuisine dans un tiroir spécial ,dans une armoire en bois  ,elle gardait un sac d’herbes séchées .Coriandre ,Menthe ,le thym, le souci, d’ortie, églantier..grand-mère buvait des infusions de plantes plusieurs fois par jour, sans tenir compte de la saison. Même pendant l’été ,elle buvait du thé chaud ce qui à ma grande surprise était plus rafraîchissant que des boisons glacées .Plus tard j’ai compris la raison .Le thé chaud dilate les vaisseaux sanguins et augmente la transpiration ,et donc élimine l’excès de chaleur, de sorte que la température corporelle chute ,et c est la raison pour laquelle on en boit énormément dans les pays chauds.
  2. Grand-mère prenait son petit déjeuner une heure après son thé, et contrairement aux recommandation diététique son premier repas n’étais pas le plus copieux.il était simple et dans des petites quantités .en été et au printemps ,elle prenait un ou deux fruits de saison ,ou une tranche de pain fait maison ;avec du fromage ;ou des tomates du jardin.
  3. 3.Grand-mère n’était pas la cuisinière la plus exotique du monde ,pour le déjeuner elle préparait toujours un ragôut de « ce que nous avons ».Ses repas étaient simples ,avec peu de produits, mais toujours très savoureux.
  4. Grand-mère ne connaissait  pas les épices exotiques que nous avons aujourd’hui mais utilisait toujours le sel, le basilic, persil, thym menthe, romarin…Elle disait que l’on doit utiliser seulement les plantes qui poussent dans son pays natal.
  5. Grand-mère préparait rarement à manger pour le dîner, mais avait toujours son petit verre de 50ml de cognac et plaisantait disant que c’était ses somnifères.0Elle n a jamais refusé non plus un verre de vin rouge.
  6. Grand-mère a toujours mangé des plats de saison .Au printemps, été il y’avait des  salades et des  fruits frais .en hiver c’était les bettraves, navets, carottes, choux avec des marinades maison. Sans oublier les pommes et les poires consommés crus ou cuits.l hiver il n’y avait pas de dimanche sans la citrouille cuite d grand-mère en dessert
  7. Elle gardait toujours de l’ail ,et du piment à table quand on mangeait salé. En hiver elle préparait une salade à base de sauce tomate ;poireaux frais et une cuillère d’huile d’olive, c’ était délicieux.
  8. Baba buvait rarement du lait, mais prenait volontiers du babeurre .dans les produits laitiers, elle préférait le fromage frais ,et le beurre. le fromage jaune était un luxe rarement servi à table
  9. Grand –mère n’était pas végétarienne, mais elle savait toujours quand jeûner, et mangeait peu de viande.
  10. Avec d’autres grand-mères du quartier elle avait un rituel. Chaque mercredi après_midi, elles allaient dans la confiserie ,et y prenaient certainement un verre de boza et des Tulumbas .Le samedi après-midi ,elles se réunissaient chez l’une d’elles, sirotaient un café turc et des douceurs faites maison .Ce sont les deux jours par semaines durant les quels ma grand-mère consommait du sucre raffiné.
  11. Grand-mère ne tenait pas en place. même en hiver, quand il n y avait pas de travail au jardin ,elle trouvait quelque chose à faire pour être en mouvement et respirer l’air frais.
  12. Et en dernier ;et non des moindres, ma grand-mère n’avait pas l’esprit occupé à penser à une carrière à l’ argent et au richesses matérielles. elle a vécu au jour le jour et était toujours en bon état spirituel.

    Et  après avoir lu ceci vous vous dites »c’ était un autre temps, une nourriture différente ,moins de stress ,un environnement non pollué »Vous avez raison, mais cela ne nous empêche pas  de nous efforce rà vivre sainement et simplement sur les traces de ma grand-mère préférée Spasuna 

Source