A la découverte de la chambre d’un soldat de la première guerre mondiale, intacte après 100 ans

En France, dans le village de Bélâbre, il existe quelque part une chambre dans une maison qui appartenait à un soldat de la première guerre mondiale, où rien n'a été touché, où rien n'a été bougé pour environ 100 ans. En effet, afin d'honorer la mémoire du sous-lieutenant Hubert Rochereau, ses parents s'étaient juré de ne jamais touché à la chambre de leur fils défunt à la guerre à l'âge de 21 ans.  

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Lorsque les parents avaient vendu la maison, la clause de la vente stipulait que les nouveaux propriétaires devaient eux aussi ne jamais entrer dans la chambre d'Hubert, et ceux-ci devaient le faire également avec les propriétaires d'après, et ce jusqu'à une période de 500 ans !

AFP / GUILLAUME SOUVANT

 

  Aujourd'hui, en 2002, on peut y apprécier les affaires du jeune homme mort au combat, à savoir ses livres, ses souliers, sa veste militaire rangée par les mites, etc..

 AFP / GUILLAUME SOUVANT