Catégories
Question Réponse

Des signes qui montrent que vous avez une allergie au maïs

L’allergie au maïs est assez rare. De plus, les allergies au maïs sont difficiles à déceler, car les symptômes sont similaires à ceux du blé, du pollen et des graines.

Symptômes de l’allergie au maïs

Les réactions physiques aux produits de maïs peuvent varier de légères à sévères. Une réaction allergique potentiellement mortelle anaphylaxie, dans laquelle les voies respiratoires gonflent, la respiration est altérée, et la pression artérielle est abaissée.

L’anaphylaxie peut arriver très rapidement; si elle n’est pas traité avec de l’adrénaline (épinéphrine) dès que les symptômes sont remarqués, cela peut être fatal.

Outre l’anaphylaxie, voici huit autres signes possibles d’allergie au maïs:

-Troubles respiratoires

-La diarrhée

-Mal de tête

-Eruption cutanée

-Crampes musculaires

-La nausée

-Nez qui coule ou bouché

-Vomissements

Si vous avez soudainement des difficultés à respirer, veuillez contacter immédiatement les services d’urgence!

Prévention et traitement

En ce qui concerne la prévention, votre priorité absolue doit être d’éviter tout produit contenant du maïs. Cela inclut les aliments tels que les muffins au maïs, le pain de maïs, l’huile de maïs et le sirop de maïs (lisez les étiquettes!)

Les sous-produits du maïs sont utilisés comme ingrédient dans plusieurs des aliments suivants:

Le pain, les sucreries, les fruits et jus en conserve, les céréales, le fromage, la charcuterie, les confitures, les jus industriels, les vinaigrettes industrielles, les sauces industrielles, Les boissons gazeuses et les yaourts.

Voici quelques recommandations à l’intention de toute personne qui souffre ou peut souffrir d’une allergie au maïs ou à d’autres aliments:

– Évitez complètement les éléments suivants: poudre à pâte, son de maïs, farine de maïs, huile de maïs, sirop de maïs (y compris le fructose), maïs et huile végétale.

– Évitez les aliments transformés autant que possible. Au lieu de cela, mangez des fruits et légumes frais, des grains entiers et des jus de fruits naturels.

– Soyez très prudent dans les barbecues, les salles à manger, les restaurants et autres endroits où la nourriture est vendue.

– Portez un antihistaminique, par exemple du Benedryl, au cas où vous auriez un épisode soudain.

– Assurez-vous que les gardiens de votre enfant soient conscients de leur état.

source