Catégories
Question Réponse

Une augmentation de 4,3% des prix des médicaments sans ordonnance en un an

Lors d’une enquête réalisée en octobre auprès de 40 magasins et 43 sites Internet, l’association «Familles Rurales» a remarqué une augmentation moyenne de 4,3% du prix de 10 à 15 médicaments sans ordonnance depuis 2020, alors que l’inflation à cette même période n’était que de 1,1%.

L’association détaille que les prix des médicaments sans ordonnance peuvent être fixés à la guise des pharmacies et que le consommateur doit donc faire des comparaisons pour trouver l’officine la moins chère.

Chose qui ne serait pas facile d’après familles Rurales, puisque dans des pharmacies visités pour les besoins de l’enquête, 75% des médicaments sans ordonnance étaient dépourvus d’étiquettes prix.

L’association a également constaté que même si ce type de médicament puisse paraître moins cher sur internet, les frais de port étaient prohibitifs et 20% des sites Internet n’affichaient pas le logo européen (obligatoire) garantissant leur certification. De plus, seul 72% de ces sites obligeaient la lecture de la notice du médicament avant son achat, pendant que 5% des sites ne l’affichaient même pas.

«Ces infractions témoignentclairement d’un manquement aux devoirs de conseil des pharmaciens», a déclaré Nadia Ziane, responsable du pôle consommation de l’association Familles Rurales, «Si rien ne change d’ici l’année prochaine, il est très probable que l’association engage des actions devant la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ou même devant les tribunaux».

De son côté, la FSPF (premier syndicat de pharmaciens) dénonce des contrevérités liées à un biais statique et affirme que selon les données collectées par Familles Rurales, la hausse moyenne des prix des médicaments sans ordonnance ne devrait être que de 0,71%.